Bilan : 3 premiers mois sur la route 1
Carnet de voyage

Bilan : 3 premiers mois sur la route

Il est (plus que) temps de dresser le bilan de nos premiers pas de nomades en fourgon.

Vue imprenable sur les falaises de l'algarve
Les spots de rêve

On l’a fait, en route !

Après presque un an à penser notre projet de voyage, rêver, peaufiner, construire… Dimanche 12 mai 2019 nous voilà en train d’agiter la main par la fenêtre de notre Zébulon.

Un dernier bisou, un gros câlin à nos proches, on est trop excités pour être tristes.

Ça y est : on part pour vivre l’aventure qu’on a rêvé : notre aventure ! 

On se regarde avec un sourire un peu bébête, qui ne veut pas se décrocher de nos visages. Visiblement on est heureux, on se sent un peu perdu mais quelque chose de fort se passe dans nos petits cœurs.

On est sur la route avec notre petite cabane, on se jette des petits regards complices, on l’a fait, on y est, c’est génial, on kiffe.

Les premières 24h en fourgon

On commence nos 24h remplies de premières fois, tout d’abord le premier apéro, pour ceux qui nous suivent sur instagram vous savez que l’apéro c’est presque une religion pour nous.

Maintenant vous saurez aussi qu’on a commencé dès le premier jour
On est en place : saucisson coupé, olives ouvertes et le « pshhhht » de la bière fraîche, qu’est-ce qu’on est bien…

A droite notre beau Zébulon, à gauche un joli lac, au milieu deux crétins qui s’aiment et qui sont heureux (On te laisse deviner qui c’est).

On allume le gaz, oui oui, ça aussi c’était une vraie première fois, on prépare notre repas dans notre superbe cuisine ouverte, vue sur les champs de blés.

Tout a une saveur particulière quand c’est toi qui a tout bâti avec tes petites mains. Quand tu as galéré pendant des mois pour arriver enfin à ton but, plus grand chose n’a vraiment d’importance mis a part le bonheur et la liberté.

C’est en pensant à tout cela que nous nous sommes glissés dans notre lit pour la première fois. On avait les yeux grands ouverts, du mal à garder notre calme pour trouver le sommeil.

On rallume la lumière plusieurs fois pour regarder notre cabane et se dire “hihi c’est chez nous” (Tout ça pour vous dire que l’électricité fonctionne bien, ouf !).

Bref nos premières 24h ont étaient remplies d’émerveillement et de sentiments de satisfaction. 

On roule on découvre
Les découvertes sur la route

Le temps d’adaptation

C’est bien beau tout ça, mais qui dit nouveau mode de vie dit adaptation.

S’adapter à notre nouvelle maison.

Une fois que tu te prends 4 fois le même placard dans la tronche, tu finis par comprendre qu’il y a donc un placard là et que c’est pas lui qui va bouger.

Pour dire vrai on n’a pas mis plus de temps que ça pour s’approprier notre cabane. C’était l’histoire de quelques jours seulement. 

S’adapter à un nouveau rythme de vie

Pour ça, nous avons mis plus de temps : à peu près un mois et demi.

Difficile de prendre le temps quand jusque là tu avais l’impression d’en manquer.

Recueil de belles phrases de Louise, 2019

On a commencé en visitant presque une ville ou village par jour en bougeant de spot dodo en permanence. Ça a duré 3 semaines : à la fin on était épuisé, et oui nous étions parti en mode vacances, genre « on a 15 jours pour tout voir ».

Tout doux, tout doux l’agneau ! On n’est pas en vacances, on vit différemment. On réalise alors qu’il faut qu’on lève le pied, qu’on profite vraiment, il faut changer d’organisation.

Ce n’est pas grave si on ne visite rien aujourd’hui (et ni demain d’ailleurs), on ne doit rendre de compte à personne. On commence à apprendre à s’écouter, ne pas culpabiliser car on n’a rien fait “d’utile” dans la journée.

Prendre du temps pour soi c’est utile, ne rien faire c’est utile, c’est important d’en prendre conscience, aussi. Bref, tout ça pour dire qu’il nous a fallu du temps pour ralentir. 

S’adapter l’un à l’autre dans un petit espace

Facile : on enferme Louise sous une banquette et Julien dans la soute et là aucun problème de cohabitation. Non, ce qui est primordial c’est la communication pour vivre ensemble 24/24h.

Le moindre truc qui nous dérange : on le dit, on en parle, on le règle (ou on essaie de le régler) et on avance. On garde des activités persos pour avoir nos temps à nous sans se marcher dessus.

Et surtout on continue à se découvrir, c’est génial !

Vue magnifique sur un spot en pleine montagne
Un spot dodo parmi tant d’autres

Trouver nos spots dodo

Depuis que nous sommes partis nous utilisons essentiellement l’application Park4night pour trouver les lieux où nous pouvons nous parker pour dormir.

Cette application référence des spots que d’autres voyageurs ont trouvé durant leur voyage. Tout le monde peut rajouter des lieux, ils sont définis par des icônes.

Par exemple, les spots en pleine nature sont définis par des petits sapins verts 🌲. Il y a aussi les aires de camping-car, de vidanges, de pique-nique, les parkings gratuits/payants, les campings…

Ça peut sûrement t’être utile à toi si tu voyages (même en voiture) dans des villes que tu ne connais pas. 

Nous, nous sommes adeptes des spots natures au milieu de nulle part avec vue sur de magnifiques paysages. Quoi de plus agréable que de te réveiller face à la nature, au rythme des sifflements d’oiseaux ou du ruissellement de l’eau dans la rivière en contrebas.

On arrive aussi à trouver des spots par nous même, car selon les régions les spots peuvent se faire rares sur l’application. Et quoi de plus excitant que de se laisser guider par notre instinct ?

Nous avons eu que très peu de mésaventures avec les forces de l’ordre (aka les keufs). Par ailleurs on nous a toujours demandé poliment de partir si nous étions dans une zone non autorisée (on se renseigne mais il y a forcément des ratés).

Comment se sent-on ?

De retour en France en Août, après trois mois sur la route, nous sommes heureux et nous avons surtout déjà appris beaucoup de choses sur nous-mêmes.

Ce retour était prévu, nous nous sommes lancés dans cette aventure sans forcément d’expérience. Nous avons préféré ne pas partir bien loin pour nous “tester” : est-ce qu’on ne va pas se taper dessus ? Est-ce qu’on va aimer vivre dans cette cabane 7/7j ?

Enfin, il y avait plein de questions auxquelles nous ne pouvions pas répondre sans nous lancer. 

Ces 3 mois se sont déroulés à merveille et nous avons l’envie de poursuivre sur ce chemin pour vivre encore et encore des moments de folie. 

Verdict du test : En route pour la suite des aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *